Restriction Obsession, Compulsion
|

Restriction Obsession Compulsion

Restriction, Obsession, Compulsion !

Quand MANGER NOS EMOTIONS devient la seule réponse à notre anxiété…

Grignotages intempestifs, hyperphagie, boulimie, restriction alimentaire puis compulsion… Un cercle vicieux activé, de manière consciente ou inconsciente, par notre anxiété nous faisant perdre le contrôle de notre corps…jusqu’à ne plus supporter notre image et nous plonger dans des troubles dépressifs.

Il existe des solutions concrètes pour venir à bout de ce problème. Je vous invite tout d’abord à consulter un/e nutritionniste ou un/e diététicien/ne afin de connaitre toutes les bases d’une alimentation saine, et d’être accompagné/e parallèlement à votre thérapie, si vous souhaitez perdre ou prendre du poids. Cette première étape est fondamentale car elle pose le cadre alimentaire dans lequel vous devez dorénavant vous inscrire pour venir à bout de vos troubles.

Je vous conseille aussi la lecture de ce livre : “Cessez de manger vos émotions” d’Isabelle Huot et Catherine Sénécal (Editions First) qui vous aidera à comprendre les mécanismes émotionnels qui s’enclenchent lorsque nous souffrons de certains types de troubles alimentaires.

L’accompagnement thérapeutique que je propose s’axe essentiellement sur des méthodes de Thérapie Comportementale et Cognitive (T.C.C). Leur particularité est de s’attaquer aux difficultés du patient dans « l’ici et maintenant » par des exercices pratiques centrés sur les symptômes observables (comportements), les processus mentaux conscients ou inconscients (cognitifs) considérés à l’origine des émotions négatives (troubles anxieux).

La Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle (masque virtuel C2 Care) vient compléter cet accompagnement afin d’obtenir des résultats plus rapidement et efficacement.

Venir à bout de cette spirale infernale, alimentée par bien des régimes inutiles, vous permettra de retrouver les bons goûts des aliments sans RESTRICTION,OBSESSION, COMPULSION !

N’hésitez plus à vous faire accompagner.

Partagez l'article :

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *